Tu ne me connais peut être pas très bien, mais j’adore manger et par-dessous tout me faire plaisir avec des bons petits plats 🙂.
Mais voilà, qui dit bons petits plats dit souvent  prendre du poids, être raplapla, se rendre malade, cholestérol,…et j’en passe.
Et bien, j’ai une bonne nouvelle pour toi !!  saches que cela n’est pas tout à fait vrai !!

Je t’explique : Il existe une manière de se nourrir en conscience, avec des aliments qui sont bons pour la santé et pour le corps tout en se faisant plaisir !

Oui c’est possible car je le fais chaque jour  (enfin presque soyons honnête !!).

Il y a bien longtemps, j’ai appris à cuire mes aliments le plus souvent à des températures élevées : dorer, caraméliser, frire, griller, rissoler,…etc. Ces modes de cuisson provoquent  des substances aromatiques et une couleur appétissante souvent très appréciées (qui ne résiste pas à l’appel d’un croissant tout chaud sortit du four par exemple).

Le hic, c’est que ces substances sont aussi très toxiques. Appelée AGE ou produits de Maillard, elles sont produites par le duo « protéines et sucres » associés à une cuisson à température élevée.
En comptant les excès de viande, de sucre et de mauvaises graisses, notre corps s’encrasse petit à petit au fil des années tant il a du mal d’éliminer les calories et les molécules toxiques ingérées. Il s’alourdi, s’enflamme et nous prive d’une bonne immunité et d’une bonne énergie.

Comment se faire plaisir “autrement” ? Qu’est-ce que le PLAISIR de manger ?

Je définirais le PLAISIR comme un ensemble de sensations perçues par notre cerveau qui nous viennent de nos papilles gustatives, de notre odorat, de notre ouïe, de nos doigts. Ces sensations associée au plaisir vont activer la synthèse de la dopamine, un neurotransmetteur majeur (molécule qui transmet des informations entre les neurones) qui joue un rôle dans l’attention, mais aussi dans le fonctionnement des reins et du cœur, et peut aussi interrompre la production de lait maternel. Sa synthèse est aussi liée à l’amour, au plaisir sexuel et joue un rôle dans l’addiction alimentaire et donc les envies de consommer tel ou tel aliment.

En mangeant en conscience de ce qui est bon pour nous, nous percevons les aliments « autrement ». Leur goût au naturel….telle que la nature les a conçus.
C’est une faculté qui s’acquiert au fil du temps, un peu comme un art que l’on commence à pratiquer. Au début, cela semble compliqué, ardu, puis on commence à se sentir plus à l’aise dans l’exercice, pour enfin arriver à être capable de maîtriser sans réfléchir.

Changer ses habitudes n’est pas chose facile car elles sont souvent ancrées depuis l’enfance. Notre cerveau est également habitué à certains goûts et des aliments deviennent de véritables drogues comme le sucre par exemple.

Changer ses habitudes, cela prend du temps, c’est vrai ! Cependant, j’ai une bonne nouvelle pour toi: c’est aussi POSSIBLE DE CHANGER sans que cela soit une contrainte ou une frustration ! OUI Tu as bien lu.
Je le sais car je suis moi même passée par là. J’ai expérimenté un changement profond de mes habitudes alimentaires qui fut très impactant sur ma santé. Et je peux te dire que je me fais toujours autant plaisir quand je cuisine… c’est juste finalement cette notion de plaisir qui change puisque l’on se fait plaisir « autrement ».

D’ailleurs, je t’invite à visionner cette vidéo qui est un des témoignages de ce possible.

Je te remercie de m’avoir lu jusqu’au bout !

  • As-tu toi aussi envie de changer certaines habitudes alimentaires ?
  • As-tu envie de te sentir belle/beau et en pleine forme la plupart du temps ?
  • As-tu envie de respecter ton corps, ta santé, ton environnement ?
  • Oui ? Tu as envie de changer et tu ne sais pas par où commencer?

N’hésite pas à prendre rendez-vous pour une  séance découverte de 45′