Qui a dit que l’on ne pouvait pas se faire plaisir en mangeant sainement !
Bon, j’avoue que là, je déroge à une règle : la cuisson. Elle n’est pas saine car le fondant est cuit à 160°C.
Maintenant, j’ai limité les dégâts des mauvaises graisses car il n’y en a pas, sauf celle du chocolat noir !

Ingrédients

Pour un plat à tarte/quiche en pyrex de 30 cm :

  • 200 gr de courge butternut ou potiron cuit vapeur
  • 200 gr de chocolat noir dessert
  • 4 oeufs
  • 150 gr de sucre de canne blond (un peu moins si vous utilisez du potiron qui est plus sucré)
  • 100 gr de farine d’épeautre 70% (ou de blé ou farine sans gluten accompagnée d’une càc de mix gum)
  • 50 gr de poudre d’amande
  • 1 sachet de poudre à lever bio
  • 1 pointe de sel
  • vanille en poudre
  • Beurre et chapelure pour le moule

Préparation

  1. Cuire au préalable la courge à la vapeur et en peser 200 gr (l’équivalent de +/- 2 tasses)
  2. Préchauffer le four sur chaleur classique à 160°C
  3. Battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et s’épaississe un peu
  4. Ajouter la courge écrasée, le sel, la vanille et mélanger
  5. Ajouter ensuite progressivement la poudre d’amande, la farine, la poudre à lever tout en continuant à fouetter la préparation.
  6. Ajouter le chocolat fondu au bain -marie et bien mélanger
  7. Beurrer le moule à l’aide d’un pinceau et le chemiser* avec 1 càs de chapelure et 1 càs de farine (*Ajouter la farine et la chapelure dans le moule et tourner le plat pour la répartir uniformément à la surface et sur les côtés. Ensuite, Taper légèrement le moule sur le plan de travail pour ôter l’excédent de farine et de chapelure).
  8. Verser la préparation de manière uniforme dans le moule et enfourner pour 35 à 40′

Dégustez encore tiède, c’est un vrai délice !

Note nutritionnelle

En remplaçant la graisse par de la courge, vous obtenez un gâteau très moelleux et évitez les gras trans (les graisses chauffées à hautes températures se dégradent et se transforment en “acides gras trans”, qui sont des graisses athérogènes).

Et pour ceux qui ne connaissent pas la courge butternut, en voici une image 😉